Découvrez les deux expositions proposées dans le cadre du festival Normandie Impressionniste !

Les artisans de la couleur, du 14 juillet au 15 novembre 2020

Aujourd’hui reconnu par tous, l’impressionnisme fut, à ses débuts, une aventure incertaine d’artistes dont le quotidien présente des singularités explorées par le musée d’art et d’histoire de Saint-Lô.

De l'atelier aux séances en plein air, de la misère à la reconnaissance, de l’acte créatif au commerce des œuvres, comment les artistes impressionnistes procèdent-ils pour concrétiser leur art ? Où peignent-ils, selon quelles techniques, avec quels moyens diffusent-ils leurs œuvres, comment les vendent-ils ?

L’exposition met en lumière la façon dont le peintre occupe, installe son atelier ; les lieux (mer, forêt, villes) où il va peindre et les affinités ou inimitiés qu’il entretient avec ses confrères , en région parisienne ou en province, et les moyens qu’il utilise pour s’y rendre (notamment le chemin de fer ; la façon dont il se loge et se nourrit sur place ; les rencontres qu’il y fait et les cercles d’amitiés ou de travail qui y naissent, à l’auberge ou dans les guinguettes.

L’exposition permet également de comprendre le processus de création, de l’esquisse à la toile peinte, en abordant la question technique (le matériel du peintre, l’apparition de la couleur en tube, les fournisseurs des artistes comme la maison Lefranc) et celle de la productivité de l’artiste. Combien d’œuvres crée-t-il, avec quelles variantes ; et à qui les destine-t-il ? Collection personnelle, marchands, expositions ou clients particuliers ?

Découvrez le guide de l'exposition ici !

Nature impressionnée, du 14 juillet au 15 novembre 2020

Grâce au prêt exceptionnel d’œuvres « mini-textile » conservées par les musées d’Angers, le musée de Saint-Lô propose une plongée dans l’infiniment petit : un parcours poétique, un voyage de la graine au jardin. En écho aux collections de tapisseries anciennes et modernes du musée, une vingtaine d’œuvres textiles évoquant la nature, sujet cher aux impressionnistes, sera disséminée dans les collections permanentes.

Du minuscule au monumental, il n’y a qu’un pas, que le musée franchit en exposant deux œuvres textiles de Sheila Hicks et de Claire Zeisler. Dentelle, broderie, tapisserie, les ouvrages textiles sont souvent associés au travail de « petites mains » féminines. Par leur création gigantesque, ces femmes artistes brisent le carcan des idées reçues et donnent à leur tissage coloré et personnel un réel statut d’œuvres d'art. Lianes nantaises et Red Forest II seront les points d’orgue de cette promenade végétale.

 

Entrée gratuite le 14 juillet 2020 de 10h à12h et de 14h à 18h

Journées européennes du Patrimoine les 19 et 20 septembre 2020 de 10h à12h et de 14h à 18h

Nuit des musées le 14 novembre 2020 à partir de 18h

              

Guide de l'exposition - Lire le calaméo

Galerie photo