Le Musée

Situé au coeur du centre-ville de Saint-Lô, dans un bâtiment à l’architecture contemporaine, le musée offre une plongée dans l’art et l’histoire de Saint-Lô des origines à nos jours.

Remontez le temps et promenez-vous dans les vieilles ruelles de Saint-Lô ; revivez les effroyables destructions de la Seconde Guerre mondiale et observez la renaissance de la cité : plus de 2 000 ans d’histoire condensés en un même lieu !

Au détour des salles, vous épierez les amours passionnées du berger Gombault et de sa femme Macée et vous croiserez peut-être les princes de Monaco… Offrez-vous une excursion à la mer ou à la campagne avec les plus grands peintres de leur temps !

Découvrez une sélection des chefs d’oeuvre du musée ci-dessous

Histoire de Saint-Lô

Le marbre de Torigny

C’est un socle de statue gallo-romaine, érigée en 238 en l’honneur d’un Gaulois célèbre pour sa carrière militaire et civile.

Le trésor de Saint-Lô

Découvert à Saint-Lô en 1986 lors d’un chantier, ce trésor comporte 68 monnaies d’or et d’argent datant de Louis XIII et Louis XIV.

Vue de Saint-Lô en 1851, par Pierre Levavasseur

Cette peinture nous montre, depuis la Vire, la ville de Saint-Lô située sur son rocher et dominée par les deux flèches de l’église Notre-Dame.

Portrait de Jean Follain en 1942, par Maurice Denis

Poète renommé né à Canisy en 1904, Jean Follain a écrit de nombreux textes sur ses souvenirs d’enfance et sur le temps qui passe. Ses manuscrits sont conservés au musée.

Maquette de Saint-Lô bombardé en 1944

Le soir du 6 juin 1944, alors que le Débarquement sur les plages normandes a commencé, l’aviation alliée bombarde Saint-Lô : la ville est détruite à 91 %.

Un intérieur de baraque, 1945

Crédit photo P.-Y. Le Meur

Pour reloger les Saint-Lois sinistrés par les bombardements, les Alliés offrent des logements provisoires meublés : ce sont des baraques en bois.

Un intérieur d’appartement, vers 1955 

Crédit photo P.-Y. Le Meur

Dans les logements modernes construits à partir de 1945, les Saint-Lois découvrent un nouveau confort de vie.

Maquette pour l’Hôpital-Mémorial France – Etats-Unis 

Crédit photo P.-Y. Le Meur

L’Hôpital-Mémorial France – Etats-Unis de Saint-Lô, conçu par l’architecte américain Paul Nelson, est inauguré le 10 mai 1956. Il est alors l’hôpital « le plus moderne d’Europe ».

Beaux-arts

Tête d’un jeune maure, vers 1715,  par Hyacinthe Rigaud

Crédit photo P.-Y. Le Meur 

Ce tableau a été attribué en 2019 au fameux portraitiste Hyacinthe Rigaud, auteur du célèbre portrait de Louis XIV.

Coucher de soleil à marée basse, 1884, par Eugène Boudin

Crédit photo P.-Y. Le Meur 

Père de l’impressionnisme, Eugène Boudin s’est spécialisé dans la peinture des bords de mer normand.

La mort de Sapho, 1876, par Gustave Moreau

Ce petit tableau représente, dans une ambiance crépusculaire, la poétesse grecque Sapho, qui s’est jeté d’un rocher par dépit amoureux.

Homère et les bergers, 1843, par Camille Corot

Crédit photo P.-Y. Le Meur

Dans un paysage méditerranéen, trois jeunes bergers écoutent le poète grec Homère leur raconter l’Iliade et l’Odyssée.

Portrait de Louise-Hippolyte Grimaldi, princesse de Monaco, en 1715

Le musée conserve les portraits des ancêtres du prince Albert II de Monaco ! En effet, son aïeule Louise-Hippolyte a épousé en 1715 le duc de Matignon, qui vivait près de Saint-Lô.

Les amours de Gombault et Macée, fin du 16e siècle – début du 17e siècle, tapisseries

Crédit photo P.-Y. Le Meur

Huit tapisseries vieilles de 400 ans forment un ensemble unique au monde : elles racontent les amours d’un berger et d’une bergère, au milieu des bois !

Le Porteur d’eau, 1985, par Jean-Pierre Le Fèvre

Peintre actif à Saint-Lô, Jean-Pierre Le Fèvre a représenté de nombreuses scènes de la vie quotidienne locale.

 

Pour en savoir plus :

Découvrez toutes nos collections en ligne http://museobase.fr