Le 16 juillet, en soirée, le Major Thomas Dry Howie, Commandant le 3e Bataillon du 116e Régiment d’infanterie (29e Division US) reçoit mission du Général Gerhardt de mener l’attaque pour prendre Saint-Lô.

Alors qu’il s’y prépare, il est tué d’un éclat de mortier le matin du 17 juillet 1944 non loin de la Madelaine. C’est pour cette raison que le Général Gerhardt tint à ce que le corps du Major accompagne les premiers éléments de la 29e lors de son entrée dans la ville. Recouvert du drapeau américain, il a été déposé sur les ruines du clocher de l’église. Une plaque apposée contre le mur de l’église en marque le souvenir.