English version

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Saint-Lô > Jumelages > Villes jumelées > Aalen

Aalen

Présidente : Cécile POISSON
Tél. : 06 22 90 14 77
poisson.cecile@laposte.net
http://comite-jumelage-stlo-aalen.eg2.fr/

Aalen : Allemagne
77125 habitants
Site Internet : http://www.aalen.de

Date de la signature de la charte de jumelage : 3 juin 1979

Ville d'Aalen

Aalen est une ville d'Allemagne (Bade-Wurtemberg), au pied du Jura souabe. Elle a donné son nom en géologie à l'un des étages du Jurassique, l'Aalénien.

Comité de jumelage Saint-Lô – Aalen

Le jumelage entre Saint-Lô et la ville d’Aalen, en Allemagne, a 40 ans.
L’idée d’un jumelage remonte à 1973 : un échange scolaire a lieu entre le T.H.G. d’Aalen, où le « moteur » de l’échange est Klaus Schilling, et, à Saint-Lô, le collège Pasteur et le Lycée Le Verrier. De nombreux participants Saint-Lois à cet échange (élèves, parents, enseignants, dont Charles Gaillardon et Robert Gauthier) demandent une suite… Michel Levilly réunit alors une première commission pour envisager un véritable jumelage.

En 1978, 120 Saint-Lois accompagnent les élus à Aalen : la première Charte du Jumelage est signée le 10 septembre par les deux maires : Ulrich Pfeifle et Bernard Dupuis. « C’est par les liens du cœur entre les villes, entre les gens, spécialement les jeunes… que se fera l’Europe » disait Ulrich Pfeifle. Un an plus tard, en juin, ce sont les Aalenois qui rendent visite aux Saint-Lois, pour signer la 2e Charte. Bernard Dupuis souligne, en écho aux propos du maire d’Aalen, que « les années, les relations confiantes existant entre nos deux pays, ont transformé le regard, les sentiments. Pour les jeunes générations, il s’agit d’une page d’histoire… Dans l’amitié pourront progresser la connaissance réciproque, la découverte et le respect des différences ».

Depuis, le jumelage n’a pas failli à ses promesses. Le comité compte plus de 100 adhérents. Quatre établissements scolaires, six associations sportives et culturelles, un important groupe d’agriculteurs et quelques groupes socio-professionnels organisent des échanges réguliers et fidèles… sans oublier les familles, qui ont tissé de véritables liens d’amitié… et dont les enfants se sont parfois mariés ! C’est tout cela, ainsi qu’un partenariat étroit entre les comités de jumelage des deux villes et les deux municipalités, qui fait la richesse et la vie du jumelage.

Au-delà de la barrière de la langue, les sportifs s’affrontent, les festivités se préparent, les visites et les excursions s’enchaînent. L’Europe s’est faite, et l’amitié dure : il suffit parfois de quelques mots, de quelques gestes pour faire naître un échange durable.

Si les premiers correspondants poursuivent toujours leurs relations amicales, les comités de jumelage poursuivent leur travail de liaison : grâce à eux, de nouvelles familles trouvent leurs « jumelles » dans la ville sœur… et l’histoire du jumelage continue et se renouvelle.

Haut de page