English version

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Saint-Lô > Histoire et patrimoine > Patrimoine

Patrimoine

Eglise Notre-Dame

Sa construction débute en 1297 avec l'édification de la tour nord, et ne s'achève qu'au 17e siècle avec les flèches nord et sud.

Eglise abbatiale Sainte-Croix

Consacré en 1204, cet édifice roman, le plus ancien de Saint-Lô, a subi au cours des siècles de nombreux remaniements.

Les remparts

Le quartier de Saint-Lô officiellement dénommé l’Enclos est encore presque entièrement entouré de sa ceinture fortifiée, remontant au Moyen Age, et que la reconstruction a permis de dégager et de mettre en valeur.

La Chapelle de la Madeleine

La Chapelle de la Madeleine est le seul bâtiment subsistant d’un ensemble plus important connu sous le nom de « léproserie ou maladrerie de la Magdelaine ».

Le Haras national

En 1806, Napoléon 1er dote Saint-Lô d'un dépôt d'étalon par le décret impérial du 4 juillet 1806. Dès son origine, le dépôt est installé sur des bâtiments et terrains désaffectés de l'ancienne abbaye Sainte-Croix. Le haras recrute alors des reproducteurs issus du Haras du Pin.

La laitière normande

Arthur Le Duc (1848 – 1918), artiste originaire de Torigni sur Vire présente en 1887 le plâtre d'une statue, une femme normande marquée par le travail difficile de la terre, sa kanne sur l'épaule. Quelques années plus tard, le bronze arrive à Saint-Lô.

Le beffroi

Couronné d´une licorne, Il semble jaillir comme le signe éclatant de la renaissance de la Ville.

Les rue Porte au four, Saint Georges et Falourdel

Établies au Moyen Age, aux flancs des vallées de la Dollée et du Torteron, ces rues ont été relativement épargnées par les bombardements.

Haut de page