English version

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Saint-Lô se met au vert !

Saint-Lô se met au vert !

Depuis plusieurs mois, les services de la Ville de Saint-Lô utilisent des méthodes alternatives pour maîtriser la pousse de la végétation spontanée, notamment le désherbage mécanique (balayage, binage, arrachage) et l’utilisation de produits bio-contrôle. Ce changement de méthode répond à l’objectif zéro pesticide devenu obligatoire à compter du 1er janvier 2017 dans l’ensemble des espaces publics (espaces verts, promenades, forêts et voiries), en application de la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

POURQUOI LE ZERO PESTICIDE ?

Permettre aux nappes phréatiques de retrouver un niveau qualitatif pour notre santé, Limiter la diffusion des produits phytosanitaires dans l’air et le sol pour permettre le maintien
des écosystèmes, Protéger la biodiversité, la régénérer (impact positif sur les plantes, les insectes, les petits mammifères, les vers de terre...), Éviter certaines maladies et la pullulation de certaines espèces grâce au rééquilibrage
écologique, Régénération des micro-organismes pour revivifier les sols et faciliter la bonne santé des plantes, La démarche « Zéro » produits phytosanitaires permet d’arrêter l’exposition à la toxicité de ces
substances qui ont un impact direct et indirect sur la santé humaine à plus ou moins long terme, Laisser ou rendre aux générations futures, une terre et environnement en « pleine santé ».

DE BONNES MAUVAISES HERBES

Cette démarche exige une mobilisation plus forte des équipes de la Ville pour maintenir un entretien des espaces publics satisfaisant. En contrepartie, cela demande une plus grande tolérance visuelle et une meilleure acceptation de la flore spontanée qui réapparait plus vite entre deux interventions : chacun doit changer son regard sur la nature en ville.
Sur l’espace public, en particulier sur les trottoirs, le long des caniveaux ou au pied de certains arbres, ces plantes indisciplinées semblent, pour beaucoup d’entre nous, ne pas être à leur place. Apprenons à les tolérer, elles nous le rendront. Ce sont de précieux auxiliaires contre la pollution. Ce sont elles qui attirent les coccinelles, les abeilles, les papillons et les mésanges. Les générations qui nous ont précédées connaissaient, par exemple, les vertus curatives de la mauve contre la toux. Le trèfle constitue un excellent engrais naturel pour nos sols en captant l’azote de l’air ; l’ortie est à la fois très bonne en soupe et permet de nourrir les chenilles des papillons ; une poignée d’ortie aide à la reprise des pieds de tomates...

RAPPEL RÉGLEMENTAIRE

Le 22 juillet 2015, l’Assemblée nationale a adopté la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit la mise en place de l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017 (espaces verts, promenades, forêts et les voiries). En 2019, la loi s'appliquera aux particuliers.
Propreté urbaine : Adoptez les bons gestes !
Quelques gestes simples à adopter :
- Entretenez votre trottoir
- Ramassez les déjections de vos chiens
- Végétalisez vos pieds d'arbres
- Ne jetez pas vos mégots au sol
- Ne nourrissez pas les pigeons ou tout autre animal sauvage ou errant

Haut de page