English version

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Décès de Max Robin, « l’enfant retrouvé » de Saint-Lô

Décès de Max Robin, « l’enfant retrouvé » de Saint-Lô

© National Archives USA Jean et Max Robin posent rue des Noyers devant l'objectif d'un soldat américain du Signal Corps - août 1944.

J’apprends avec tristesse le décès de Max Robin à l’âge de 86 ans. Celui qui fut un anonyme sur l’une des photos les plus célèbres de l’histoire de Saint-Lô durant 70 ans avait reçu une reconnaissance profonde et sincère de sa ville natale en 2014, à l’occasion des festivités du 18 juillet 2014, date anniversaire de la libération de notre ville.
Sa famille nous avait contactés au début de l’année 2014 pour nous informer que le petit garçon au pull bleu (13 ans sur la photo) n’était autre que Max Robin.

Le second petit garçon était son frère Jean (9 ans sur la photo). Cette photo était un acte de propagande de l’armée US. Elle a été prise en août 1944 à la demande de soldats américains du Signal corps* qui croisent ces deux enfants, lesquels sont à la recherche de leur père Raymond Robin. Ils apprendront plus tard, qu’à ce moment, il avait déjà été exécuté par les Allemands le 15 juin 1944. En effet, Raymond Robin, agent des PTT, était résistant et fait partie des onze fusillés de Beaucoudray. Ou quand la belle histoire rencontre la grande !
Je me souviens qu’après les nombreuses cérémonies qui s’étaient échelonnées tout au long de cette journée du 18 juillet 2014, la Ville de Saint-Lô et moi-même avions souhaité mettre à l’honneur « l’enfant retrouvé », devant l’Hôtel de Ville, en plein cœur de la place Général de Gaulle. Tout un symbole ! Aux côtés de Madame Sally Howie, fille de notre libérateur, j’avais eu l’honneur et le plaisir de lui remettre le diplôme de citoyen d’honneur de Saint-Lô.
Un symbole de cette jeunesse qui reconstruira Saint-Lô, une icône de la libération nous quitte. À cet instant, mes pensées vont à sa famille à qui j’adresse, en mon nom et au nom du Conseil municipal de Saint-Lô, mes plus sincères condoléances.

François Brière
Maire de Saint-Lô

* Signal corps : unité de l’armée américaine en charge des télécommunications et des prises de vue.

Haut de page